ePrivacy and GPDR Cookie Consent management by TermsFeed Privacy Generator

Quand le monde s'est fait nombre

Olivier Rey (Auteur)

D'où vient donc cette manie de tout quantifier, de sans cesse parler de nombres et de statistiques au point de les substituer à la réalité ? La faute à la science, diront certains… et pourtant, c'est d'abord comme instrument de mesure de la population et de la production qu'est apparue la statistique. De là à en faire un principe de gouvernement…
La statistique est aujourd'hui un fait social total : elle règne sur la société, régente les institutions et domine la politique. Un vêtement de courbes, d'indices, de graphiques, de taux recouvre l'ensemble de la vie. L'éducation disparaît derrière les enquêtes PISA, l'université derrière le classement de Shanghai, les chômeurs derrière la courbe du chômage...
La statistique devait refléter l'état du monde, le monde est devenu un reflet de la statistique.

Olivier Rey est chercheur au CNRS, membre de l'Institut d'histoire et de philosophie des sciences et des techniques. Il a enseigné les mathématiques à l'École polytechnique et enseigne aujourd'hui la philosophie à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il a publié chez le même éditeur : Leurre et malheur du transhumanisme.




8,90€ TTC

Produit disponible




Expédié sous 24-48h
Ports à 0€ en France métropolitaine à partir de 35 € d’achat.


Ce livre est disponible chez votre libraire habituel, n'hésitez pas à lui demander conseil.



Nos partenaires libraires
Acheter en ligne
Ils en parlent
blogs.mediapart.fr 17 mars 2023

blogs.mediapart.fr 6 janvier 2023

www.franceculture.fr 30 septembre 2021

FRANCE CULTURE 30 septembre 2021

Change your cookie preferences